AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Gojira (1954)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RageZilla
King Ghidorah
avatar

Nombre de messages : 103
Age : 24
Localisation : Asile d'Arkham
Date d'inscription : 03/11/2010

MessageSujet: Gojira (1954)   Dim 17 Avr - 10:36

Bon, puisqu'il faut commencer par un film autant commencer par LE classique des classiques (et ça permettra de tester le système de notation)
Gojira, l'original, le vrai...


Realisation: 5/5

Pas un seul moment d'ennuis, le suspense est palpable pendant toute la durée du film.Le monstre apparait progressivement, motivant la curiosité du spectateur, intrigué et désireux savoir plus sur la créature.Les acteurs sont parfaitement campés dans leurs rôles et des scènes émouvantes comme cette femme serrant ses enfants dans ses bras ou le choeur priant après les destructions causés par la bête.Honda initie avec ce film sa mise en scène pesante, dramatique privilégiant des plans assez longs qui soulignent la tension présente dans les scènes de ravages.

Scénario: 5/5

Le point fort du film.Si ce n'est que le deuxième à parler du thème des radiations dans la science-fiction, c'est le premier à en dénoncer les effets dévastateurs (un phénomène malheureusement toujours d'actualité au japon).Le monstre est plus qu'une simple allusion aux drames de Hiroshima et Nagasaki, c'est une véritable incarnation de tout le potentiel destructeur dont l'homme (si on peut parler d'hommes) a hélas plusieurs fois prouvé l'existence.Le film traite également de l'éthique de la science avec le docteur Serizawa: faut-il détruire la créature au risque de créer une arme plus terrifiante que le nucléaire ?

Effets Spéciaux: 4,5/5

Quand on se remémore que le film ne possédait pas un énorme budget, le résultat est quand même impressionnant pour l'époque.Loin de l'image caricaturée des bestioles en costumes latex se mettant des patates sur la tronche sur fond de maquette en plastiques, l'illusion d'un monstre ravageant les rues de la ville est particulièrement réussie.Mais pourquoi ai-je osé enlever un demi-point sur ce chef d'oeuvre ??? Tout simplement parce que les années passent et qu'il faut reconnaitre que Gojira a quand même un peu vieilli, en bien heureusement, mais vieilli quand même.Certaines scènes peuvent prêter aujourd'hui à sourire comme les pompiers en playmobile ou les poteaux électriques fondant comme de la cire à bougie. Néanmoins si on est indulgent, je trouve que les effets passent très bien.

Bande-son: 5/5

L'autre point fort du film.Les effets sonores sont vraiment impressionnants et les bruits de la créature entrainent le spectateurs au coeur même de la ville en flamme.Et que dire de la trouvaille du cri de Godzilla ! La musique d'Ifukube est à l'image même du monstre, terrifiante, imposante.Ce n'est pas une musique d'accompagnement, comme on en rencontre dans beaucoup trop de films, c'est une musique qui raconte à elle seule toute l'histoire.C'est dans ce film que seront crées les thèmes désormais légendaires de la saga et inspirera bien des musiques de films de monstres (comme Cloverfield par exemple)....

Note: 19,5/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Gojira (1954)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Raid en 2CV 1953/1954
» Indochine 1953-1954-1955
» SIHH 2011 Vacheron Constantin Les historiques 1954
» Gojira
» Ferguson TEK20 1954

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les films :: Notation des films-
Sauter vers: