AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 TOHOSCOPE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dark Kaiju95
Kiryu
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 26
Localisation : Planete X (bien plus beau que Pandora NA !)
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: TOHOSCOPE   Jeu 27 Aoû - 12:14

Est ce que quelqu'un pourrait m'expliquer ce que c'est vraiment le tohoscope on voit ce signe dans les episode tel king kong vs godzilla ou godzilla final wars
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titou.65
Iris
avatar

Nombre de messages : 581
Age : 39
Localisation : Hautes Pyrénnées
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: TOHOSCOPE   Jeu 27 Aoû - 12:48

Toho Scope est un système de lentille anamorphique développé dans les années 1950 par la Toho en réponse à la popularité du Cinémascope. Ses spécifications techniques sont identiques à celles du Cinémascope. Ce format panoramique a d'abord été utilisé pour les films en noir et blanc puis avec le premier film en couleur avec les Mystérians (1957). Le label est tombé en désuétude en 1968 pour être remplacé par un génériques anamorphique .
Pour Godzilla final wars c'est justement un hommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Kaiju95
Kiryu
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 26
Localisation : Planete X (bien plus beau que Pandora NA !)
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: TOHOSCOPE   Mer 7 Oct - 10:03

Mais le Tohocope ce n'est pas juste le cinémascope ? (le 16/9 si je ne me gourre pas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titou.65
Iris
avatar

Nombre de messages : 581
Age : 39
Localisation : Hautes Pyrénnées
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: TOHOSCOPE   Mer 7 Oct - 14:24

Si en fait le Tohoscope est un concurrent direct du cinémascope depuis 1947 jusqu’en 1968. Ses spécifications techniques sont les mêmes. C’est la première fois qu’un format pareil sort au Japon. C’est la grande époque de la guerre des formats à qui aura le plus beau scope !!


Le CinemaScope est un procédé de prise de vues et de projection qui consiste à anamorphoser (comprimer) l'image à la prise de vue, pour la désanamorphoser à la projection. Ce rapport de compression est de 2. Le CinemaScope ne désigne pas directement de format d'image, mais un procédé d'anamorphose de l'image, qui peut être utilisé en 35 mm comme en 16 mm, avec des ratios d'image différents.
Grâce à un objectif déformant (anamorphose), l'image est comprimée deux fois dans le sens horizontal lors de la prise de vue sur film classique ; à la projection, elle est étirée dans les mêmes proportions, ce qui permet de retrouver une image panoramique

Image originale (haut) et image anamorphosée sur une pellicule 35 mm (bas)


Expansion de l'image à la projection

Les principaux standards encore projetés en salle :

• 1,31:1 : 9,5 mm
• 1,33:1 (ou 4/3) : c'est le format natif du cinéma muet, ainsi que celui du 16 mm et de la télévision standard. Pour le 35 mm, la surface d'émulsion utilisée sur la pellicule était de 24 × 18 mm = 432 mm²
• 1,35:1 : super 8
• 1,36:1 : Pathé Kok (28 mm), 8 mm
• 1,375:1 : C'est le format standard caméra du cinéma parlant. Si peu de films sont désormais tournés dans ce format, beaucoup de séries le sont encore aujourd'hui. La surface d'émulsion utilisée sur la pellicule est de 20,96 × 15,29 mm = 320,47 mm²
• Le 1,66:1 est un format panoramique utilisé en Europe, ainsi que celui du super 16. Il correspond au rapport 5/3. La surface d'émulsion utilisée sur la pellicule 35 mm est de 20,96 × 12,62 mm = 264,5 mm² ; Ce format tend à disparaître des salles de projection. Le Super 16 gonflé en 35 mm sphérique est de plus en plus exploité en salle au format 1,85 uniquement et l'utilisation du 1,66 tend à se limiter à l'exploitation en télévision (téléfilms tournés en Super 16), du fait de sa proximité avec le 16/9 (1,77:1).
• Le 1,75:1, Ancien format panoramique utilisé en Italie, qui n'est plus utilisé actuellement.
• Le 1,85:1 est sans doute le format panoramique le plus répandu, d'abord utilisé surtout en Amérique du Nord et désormais de plus en plus utilisé en Europe. La surface d'émulsion utilisée sur la pellicule est de 20,96 × 11,33 mm = 237,47 mm² qui en fait le format le moins résolu en 35 mm.
• Le 2,35:1 Panavision correspond souvent aux films hollywoodiens à grand spectacle. Il tendait à concurrencer le CinemaScope. Depuis les années 1970, cette appellation ne correspond plus à un format mais seulement au nom de la société qui l'avait développé et continue à fabriquer et louer des caméras.
• Le 2,39:1 CinemaScope optique : c'est actuellement le format 35 mm le plus résolu : la surface d'émulsion utilisée sur la pellicule est de 20,96 × 17,53 mm = 367,43mm²
• Le 2,55:1 CinemaScope magnétique : la surface d'émulsion utilisée sur la pellicule était de 23,8 × 18,8 mm = 447,44 mm².
• le Todd-Ao, Américain (1955) est un format 70 mm lancé par la Fox.
• le VistaVision, Américain, inventé dans les années 1950, il est encore fréquemment utilisé de nos jours, exclusivement pour la prise de vues de séquences à effets spéciaux.

Il a existé ou existe encore d'autres formats reposant tous sur les mêmes techniques et dont voici les appellations :
• Camera 65 (MGM) (Ben-Hur)
• Dialyscope (Les Quatre Cents Coups)
• Dimension 150 (Patton)
• Dynarama (Le Choc des Titans)
• Franscope (Jules et Jim)
• Hammerscope (la Déesse du feu)
• JDC Widescreen (Mission)
• Metroscope (les Ranchers du Wyoming)
• SuperCineScope (Annibal)
• Superscope et Superscope 70 (Grand Prix)
• Superpanavison 70 (West Side Story),
• Technirama (le Guépard), et Supertechnirama, Supertechnirama 70 (Le Plus Grand Cirque du monde)
• Techniscope (Le Bon, la Brute et le Truand)
• Technovision (Apocalypse Now)
• Todd-AO (Oklahoma, Alamo)
• Tohoscope (Entre le ciel et l'enfer d'Akira Kurosawa)
• Totalscope (La Dolce vita)
• Totalvision (Un singe en hiver)
• Wonderscope (Captain Sinbad)
• Warnerscope (La Mission secrète du sous-marin X-16)
Dans les années 1960, la Shaw Brothers à Hong-Kong invente son propre CinemaScope, baptisé ShawScope


En ce qui concerne le 16/9 , c’est un compromis entre les formats cinématographiques les plus courants, qui permet de reproduire des formats larges (1,85:1 ou 2,35:1) tout en limitant les bandes noires en haut et en bas, via le procédé Letterbox. L'argument commercial est que l'on profite d'une plus grande surface d'image.



Les films sont parfois recadrés selon la technique dite du Pan and scan ; on coupe les deux bords latéraux de l'image pour obtenir une image « plein écran ». Comme les bords contiennent parfois des éléments importants, on effectue un glissement du cadre (scan), comme un panoramique artificiel, ou bien un redécoupage de la scène : on montre successivement la gauche et la droite de l'image (comme une sorte de champ-contrechamp en plan de coupe).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TOHOSCOPE   

Revenir en haut Aller en bas
 
TOHOSCOPE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les films :: le kaiju eiga en général-
Sauter vers: